Un an de toi…

Entre le jour de ma fête et celui de la fête des mères, tu as eu ton jour mon amour.
Un an.
Un an que ton corps chaud et humide, s’est délicatement posé sur mon ventre et mes seins.
Un an que tes grands yeux malicieux nous observent et observent le monde qui t’entoure.
Un an qu’avec toi tout et rien n’a changé à la fois.
Nous t’avons désirée à deux, puis attendue à quatre, nous rapprochant chaque jour un peu plus de toi et tu es arrivée aussi tranquillement que nous l’avions imaginé.
Quand je te regarde je vois une petite fille déterminée, courageuse, audacieuse et indépendante.
Quand je te serre contre moi, tu t’abandonnes, ton corps chaud, ton odeur sucrée, ton souffle dans mon cou sont autant de choses qui nous lient.
Un an… que le temps a passé à toute vitesse.
Un an que tu fais de nous une famille unie.
Il y a un an, j’ai commencé à ressentir la douleur agréable de ta venue, tout doucement, s’amplifiant de minute en minute, cette sensation que seule une femme peut ressentir, cette douleur délivrante qui fait de nous une mère, je l’ai vécue, comme un animal hurlant à la mort pour t’arracher à mon ventre et te partager avec ton papa, ta grande soeur et ton grand frère.
Et puis doucement, délicatement, je t’ai retenue, un peu plus chaque jour depuis, de peur que tu n’ailles trop vite, que tu ne t’éloignes trop… Un an.
Alors nous partageons encore aujourd’hui ce sein qui te nourrit et ce besoin de peau à peau… Un an.
Ma fille tu es un être exceptionnel que j’aime à l’inconditionnel.
Joyeux anniversaire joli coeur.

Ta maman


5

Laisser un commentaire

Ou

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *